Talents Chefs d'Orchestre 2014

Ce mardi 23 septembre se déroulaient, salle Gaveau, les Talents Chefs d'Orchestre 2014 organisés par l'Adami.

Bruno Delinotte y était invité 

"Performances remarquables des trois lauréats, tous trois magnifiquement applaudis et récompensés. J'ai aussi été subjugué par le talent du violoncelliste Yan Levionnois en totale symbiose avec son instrument. Un énorme bravo et un grand merci à Tina qui a bien voulu me convier à cette soirée qui célèbre, une fois de plus, les jeunes talents artistiques Français"

Les lauréats de l'édition 2014

Corinna Niemeyer, Pierre Dumoussaud et Julien Leroy

les trois jeunes chefs d'orchestre de la 4ème édition dirigeront l’Orchestre Colonne pour un concert unique :

Programme :
Dmitri Shostakovich - Concerto pour violoncelle - Direction Julien Leroy, avec Yan Levionnois, violoncelle (Révélations classiques 2013)
Igor Stravinski - Pulcinella - Direction Pierre Dumoussaud
Sergueï Prokofiev - Symphonie Classique - Direction Corinna Niemeyer

À l’issue du concert, le jury distinguera un 1er Prix (dotation de 3500 € et la direction d’un concert dans la saison de l’Orchestre Colonne), un 2ème Prix (dotation de 2500 €), et un 3ème Prix (dotation de 2000 €) parmi les trois lauréats.
Le jury, présidé par Luca Pfaff, est composé de Laurent Petitgirard, Ariane Matiakh (Talent Adami Chef d’Orchestre 2008) et Jean-Frédéric Guy.
Orchestre Colonne, direction musicale Laurent Petitgirard.

Salle Gaveau
45 rue La Boétie / 7508 Paris

Le premier prix a été remis à Pierre DUMOUSSOUD et Julien LEROY. Le deuxième prix récompense Corinna MIEMEYER

 

Pierre Dumoussaud est directeur musical de l’Ensemble Furians qu'il a fondé en 2010, à l'âge de 20 ans. Bassoniste de formation, il s’intéresse très tôt à la direction d’orchestre que lui enseignent Nicolas Brochot au Pôle Supérieur de Paris (PSPBB) et Alain Altinoglu au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP). Il a également bénéficié des conseils de personnalités telles que David Zinman, Michel Tabachnik, David Stern, Jean Deroyer, Frieder Bernius, Susanna Mälkki, Zsolt Nagy et Peter Eötvös avec qui il co-dirige la Symphonie n°4 de Charles Ives au festival de Lucerne. En 2011, il est remarqué par Marc Minkowski dont il devient l'assistant à l'occasion de l'enregistrement par les Musiciens du Louvre-Grenoble des symphonies de Schubert. Leur collaboration se poursuit avec Alceste à l'Opéra National de Paris, Il Turco in Italia et Don Giovanni au Festival d'Aix-en-Provence, cette fois avec le London Symphony Orchestra. Il assiste également Patrick Davin pour Le Roi d'Ys de Lalo et travaille aux côtés de Pierre Cao au sein de l'académie d'orchestre “Régis Pasquier”.
En 2014, Pierre Dumoussaud est nommé assistant à l’Opéra National de Bordeaux. Pendant trois années, il a enseigné la direction d’ensembles au PSPBB auprès des étudiants au Diplôme d'État de professeur d'instrument.
Pierre Dumoussaud a travaillé avec plusieurs orchestres en France dont l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre Pasdeloup et l’Ensemble Court-Circuit, ainsi qu’à l’étranger avec le Janácek Philharmonic (Ostrava) et le Hungarian Symphony Orchestra (Miskolc). La saison 2014-2015 le verra pour la première fois au pupitre de l’Orchestre d’Auvergne et de l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine.

Chef d’orchestre assistant de l’Ensemble Intercontemporain auprès de S. Mälkki (2012/2013) puis M. Pintscher (2013/2015), Julien Leroy s’inscrit dans la nouvelle génération des chefs d’orchestre français. Son répertoire s’étend de la musique du 18e siècle à la création contemporaine, du répertoire symphonique ou lyrique à la musique d’ensemble.
La saison 2013/14 marque un tournant dans la carrière de Julien Leroy : débuts à la tête de l’Orchestre National de Lorraine, des orchestres de Mulhouse et d’Auvergne, de l’Orchestre de Chambre de Paris. Il poursuit sa collaboration avec l'Orchestre régional de Basse Normandie. Il dirige également l’EIC à plusieurs reprises, à la Cité de la Musique et au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, et au Théâtre des Bouffes du Nord. S. Mälkki lui demande de l'assister à Lisbonne sur une production scénique de Quartet de Francesconi; il assure une large part des répétitions à la tête de l'Orchestre de la Fondation Gulbenkian.?
Il est par ailleurs l’invité régulier du Festival de Lucerne, qui l’accueille depuis 2012, durant l’Académie, au titre de chef assistant de P. Boulez (2012/13), puis de Sir S. Rattle (2014) et E-P. Salonen (2015).

Chef d’orchestre adjoint de l’Orchestre de la Cité Internationale depuis 2006, Julien Leroy a dirigé entres autres des formations orchestrales telles que le Nouvel orchestre philharmonique du Japon, l’Orchestre symphonique de Tokyo, l’Orchestre du Centre National des Arts d’Ottawa, l’Orchestre philharmonique Arturo Toscanini…
?Directeur musical de l’Orchestre symphonique Paris Rive Droite de 2003 à 2006, il fonde l'Ensemble Orchestral Intermezzo avec lequel il explore de nombreux répertoires.
Julien Leroy se passionne pour la direction d’orchestre dès l’âge de quatorze ans et s’initie à cette discipline au sein de la Sergiu Celibidache Stiftung München, auprès de K. von Abel. Il poursuit sa formation dans la classe d’A. McDonnell au conservatoire de la ville de Paris. Il approfondit ensuite le répertoire contemporain auprès de L. Cuniot et J. Deroyer.? En 2009, il est lauréat du Young Artists Conducting Program du Centre National des Arts d’Ottawa (direction P. Zukerman et K. Kiesler). Il est également sélectionné pour rejoindre l’Académie du Festival de Verbier auprès de K. Masur. La même année, il est distingué par l’Honorable Mention Award du 15e Concours international de direction d’orchestre de Tokyo.
Violoniste de formation, Julien Leroy obtient en 2003 un Premier prix de la Ville de Paris à l’unanimité en violon et en musique de chambre. Ses études d’harmonie, d’analyse, d’écriture et de culture musicale lui permettent d’obtenir un Diplôme d’Etudes Musicales de la Ville de Paris en 2005.?
Julien Leroy a enregistré l’Ouverture fantaisie de Roméo & Juliette de Tchaïkovski avec l’Orchestre de la Cité internationale (2010). Plus récemment, il collabore avec l’Ensemble de Basse Normandie et J. Deroyer pour l’enregistrement de la 4e symphonie de Mahler.

 

Diplômée avec distinctions des Conservatoires supérieurs de Musique de Munich (violoncelle, direction, pédagogie musicale, musicologie) et Karlsruhe (Direction d’orchestre), Corinna Niemeyer intègre en 2013 la prestigieuse Hochschule der Künste Zürich (Direction d’orchestre, Prof. Johannes Schlaefli). Choisie pour des master-class régulières, Corinna Niemeyer bénéficie notamment de l’enseignement de Bernard Haitink en 2013 (Winterthur) et 2014 (Lucerne Festival) ainsi que de David Zinman (Zürich, 2014). En 2013, elle est invitée à Berlin à l’occasion d’une masterclass au cours de laquelle elle aura l’occasion d’apprendre de solistes de grands orchestres allemands tels que l’orchestre du NDR, le Berliner Staatskappelle et le Berliner Philharmoniker.

Corinna Niemeyer travaille avec de nombreux orchestres professionnels tels que la Hofkapelle Meiningen, la Philharmonie de Baden-Baden, la Südwestdeutsche Philharmonie Konstanz, le Kurpfälzisches Kammerorchester Mannheim, le Janacek Philharmonie Ostrava (CZ) et l’Orchestre de l’Opera National de Roussé (BUL). En juillet 2012, elle assiste le chef Francois-Xavier Roth à l’occasion de « Romeo feat. Julia », projet éducatif du SWR Sinfonie-Orchester Baden-Baden und Freiburg alliant ballet et danse hip-hop, avec la participation de plus de 150 jeunes.

Depuis septembre 2010 elle est chef d’orchestre et directrice musicale de l‘Orchestre Universitaire de Strasbourg. Depuis, la formation symphonique (75 étudiants), régulièrement en concert en Alsace et à l’étranger, est un des orchestres universitaires les plus actifs en Europe (17 concerts au cours de la saison 2013-2014), s’engageant également dans des échanges réguliers (Brême, Bologne, Berlin, Warwick, Maastricht, Rotterdam, Utrecht). La jeune allemande bilingue s’est fait une réputation de présentatrice créative lors des concerts qu’elle dirige avec fougue et enthousiasme à travers un répertoire très éclectique.

Ayant également étudié un semestre au Conservatoire National Supérieur de Shanghai en tant que violoncelliste, elle parle non seulement couramment allemand, français, anglais et italien mais aussi le chinois. Corinna Niemeyer développe sa curiosité pour la musique chinoise en assistant le compositeur Tan Dun au Schleswig-Holstein Musikfestival (2012).

En tant que violoncelliste elle pratique la musique dans de nombreuses formations de musique de chambre et de musique baroque.

En juillet 2014, elle a été invitée à diriger dans une production tchèque-canadienne de « Prodaná nevèsta » (La fiancée vendue) à Teplice (CZ). En août 2014, elle a reçu la prestigieuse bourse Richard-Wagner-Stipendium pour intégrer un programme de lauréats au festival de Bayreuth.

Salon Bruno Delinotte NATION - 5 Avenue du Trône; 75011 PARIS 0143731148 , tout savoir

Bruno DELINOTTE et le Festival de Cannes - Invité par la Fédération du Cinéma, soirée de clôture au Salon des Ambassadeurs - mai 2014